ESMP - ÉCOLE SUPÉRIEURE - #DESAILESPOURVOTREAVENIR
09/12/2020 : JPO 100% Digitale

L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation qui répondent tous deux au même objectif de montée en compétence du salarié en combinant travail en entreprise et formation théorique.

Mais quelles sont réellement les avantages pour l’alternant et pour l’employeur ?

Pour l'alternant

L’alternance permet de concevoir un projet professionnel complet grâce à une formation diplômante ou qualifiante et une expérience concrète en entreprise :

  • Obtenir un diplôme ou une qualification parmi un large choix de métiers 
  • Bénéficier de la gratuité des frais de formation
  • Mettre en pratique les enseignements théoriques
  • Être rémunéré, pendant sa formation en tant que salarié
  • Accéder plus facilement à l’emploi, grâce à l’expérience professionnelle acquise en entreprise

Pour l'entreprise 

Recruter un alternant présente de nombreux avantages pour une entreprise :

  • Former un futur salarié, lui apprendre un métier,
  • Intégrer l’alternant à la vie et à la culture de l’entreprise.
  • Recruter une personne adaptée aux besoins de son entreprise
  • Bénéficier d’avantages financiers

Il faut bien dissocier contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation

   Tous les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus peuvent signer un contrat d'apprentissage. Il existe toutefois des dérogations à ces limites d'âge. Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau.

     Toutes les entreprises peuvent embaucher un apprenti, à condition de désigner un maître d'apprentissage qui remplit les conditions requises et de respecter le quota d'apprentis par maître d'apprentissage. Les établissements publics (administration centrale, collectivités territoriales, établissements publics de santé, chambres consulaires...) peuvent également avoir recours à l'apprentissage.

     Le contrat d'apprentissage est conclu en contrat à durée déterminée (CDD) ou bien en contrat à durée indéterminée (CDI)

Informations salaires et avantages

   Tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus peuvent signer un contrat de professionnalisation. Certains publics peuvent signer un contrat de professionnalisation au-delà de 26 ans : les demandeurs d’emploi, les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé, les bénéficiaire du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique ou de l’allocation aux adultes handicapés, apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau.

     Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue peuvent accueillir un alternant en contrat de professionnalisation. L’Etat, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ne peuvent pas conclure de contrat de professionnalisation.

     Le contrat d'apprentissage est conclu en contrat à durée déterminée (CDD) ou bien en contrat à durée indéterminée (CDI)

Informations salaires et avantages